Tux aux hermines
Accueil du site > Tribune Libre > La réaction de Microsoft à Linux :-)

La réaction de Microsoft à Linux :-)

lundi 16 juin 2003

Selon un (vieil) article, Microsoft est passé par tous les stades que la psychiatre Elizabeth Kübler-Ross a pu identifier dans ses travaux de recherche sur les patients en phase terminale :

- Dénégation : En 1998, Steve Ballmer, alors président de Microsoft, affirme qu’il ne vaut pas la peine de se préoccuper de Linux.

- Colère : Après la progression de Linux en 1999, des dirigeants de Microsoft, furieux, qualifient le système d’exploitation de « cancer » et arguent qu’il viole les règles de protection de la propriété intellectuelle.

- Négociation : En 2002, Microsoft a fait appel à un laboratoire de tests, Mindcraft, et à une entreprise d’études de marché, IDC, les chargeant de comparer les performances et les coûts de Linux à ceux de Windows. Les conclusions des deux études étaient favorables à Windows. Mais peu d’acheteurs de technologies semblent convaincus.

- Dépression : En novembre dernier, Orlando Ayala, le patron des ventes chez Microsoft, envoie un courrier électronique aux membres de son équipe en les implorant de mieux réagir à l’annonce des bonnes performances de Linux.

- Acceptation : Ce stade n’est pas atteint.

Voir en ligne : L’article du point

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0