Tux aux hermines
Accueil du site > Tribune Libre > Les profondeurs de l’ignorance...

Les profondeurs de l’ignorance...

vendredi 28 mars 2003

Aux états-unis, Internet est tombé entre les mains des juristes, et on est en train de voir arriver les pires incohérences.

La dernière en date est un ensemble de projets de loi, dans 8 états américains, qui veulent interdire « la possession, la vente ou l’usage d’une technologie qui dissimule à un fournisseur de service de communication (...) l’existence ou le lieu d’origine ou la destination de n’importe quelle communication ».

En clair, la possession d’un routeur, d’un firewall ou l’usage du NAT seraient interdits.

En clair aussi, vous n’avez pas le droit de dissimuler à l’état vos communications, il vous est imposé d’écrire votre courrier sur des cartes postales...

C’est une news linuxfr

Voir en ligne : L’article Original sur Freedom to Tinker (en anglais)

1 Message

  • help, juriste ! 14 avril 2003 16:22, par Eric T

    En tant qu’informaticien, j’ai tendance à me ramener à la machine de Turing dès qu’il est question de traitement des données. En clair, soit un dvd "protégé", je ne le vois que comme une suite de 0 et de 1, et je me permet d’effectuer sur ces 0 et 1 les traitements de mon choix, même si ces traitements sont bêtes ou incohérents ou autres encore.

    Le point de vue des juristes, tel que je le perçois, est d’assigner un sens à ces données et à leurs traitements : telle donnée est une information qui nécessite une autorisation pour être exploitée (clé), sans cette clé, l’exploitation de la donnée est frauduleuse.

    Alors je pose les questions : comment peut-on présupposer la nature d’une information ? Sur quelles bases peut-on parler d’erreur de traitement de l’information ? Comment distinguer une erreur d’une malveillance ? Qu’appelle-t-on dissimuler de l’information ?
    Quels sont mes droits et mes propriétés sur les produits numériques que j’achète ?

    Merci d’avance aux juristes de bien vouloir m’éclairer.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0