Tux aux hermines
Accueil du site > Les Documentations > Configuration d’un serveur de mail local

Un serveur de courrier pour soi tout seul

Configuration d’un serveur de mail local

Exim, fetchmail et qpopper sur une Debian

mardi 17 décembre 2002, par Emmanuel « manproc » Prochasson

Comment devenir autonome pour envoyer ses courriers

Voilà, vous en avez assez d’être dépendant des humeurs de votre fournisseur d’accès pour envoyer votre courrier, et peut-être aussi que vous avez plusieurs utilisateurs différents sur un même réseau avec des adresses electroniques différentes.

Attention : la présente astuce est surtout utile si vous avez une connection permanente, ADSL ou câble par exemple.

Je vais donc vous expliquer comment j’ai fais pour installer / configurer / utiliser un système de messagerie autonome (ou presque).

Le tout sur une Debian Testing (Sarge) avec exim, fetchmail et qpopper.

Pour l’envoi de messages

A l’installation de la debian, on est directement amené a configurer exim. Comme je ne savais pas trop ce que c’était, et que ca ne m’intéressait pas énormément, j’avais toujours répondu quelque chose comme je m’en fous. Si vous êtes dans mon cas, vous pouvez relancer la configuration avec ’eximconfig’

Choississez le choix 1, laissez le choix par défaut à toutes les première question, à la cinquième :

’Which user account(s) should system administrator mail go to ?’

Mettez le login que vous utilisez tous les jours (par exemple ’manproc’ dans mon cas). Tous les messages envoyés à root@localhost seront automatiquement renvoyés vers manproc@localhost. Enfin, répondez oui aux dernières questions.

Voilà, vous avez maintenant, au sein de votre machine un systeme d’échange de message. Essayer ’sendmail root’ et tapez un texte se terminant par un point tout seul sur une ligne. Utilisez ’mail’ ou ’mutt’ pour vérifier que ca fonctionne.

Pour la réception de messages

Il existe un outil très pratique sous *nix qui va chercher régulierement les messages où on lui demande, fetchmail. Il faut l’installer (apt-get install fetchmail fetchmailconf) et le configurer :
- à la main : Dans mon cas, mes message sont hébergés chez Free, avec le login ’eprochasson’. En root, j’ai crée un fichier /etc/fetchmailrc contenant :

poll pop.free.fr with protocol POP3
      user 'eprochasson' there with password '********' is 'manproc' here

pop.free.fr est le serveur POP3, eprochasson est le login sur le serveur distant, ’*******’ est mon mot de passe sur free (en clair) et manproc est la personne qui doit recevoir les messages téléchargés à partir de ce compte.

- avec fetchmailconf : Remplir les cases :) et copier le fichier /.fetchmailrc vers /etc/fetchmailrc, puis chown root /etc/fetchmailrc.

ATTENTION : il est indispensable de mettre le fichier /etc/fetchmailrc accessible pour l’utilisateur root seulement, puisqu’il contient des mots de passes en clair. chmod o-xrw /etc/fetchmailrc enlève le droit d’exécution, de lecture et d’écriture à ’other’, c’est à dire à tout le monde sauf le possesseur du fichier, ici root.

A priori, au prochain lancement de fetchmail, il devrait aller régulièrement chercher les messages sur le compte pop précisé, et remplir la boîte a lettres de l’utilisateur spécifié (/var/mail/).

Le serveur pop en local

Un autre de mes objectifs était de pouvoir archiver facilement mes mails. Hors, le fichier /var/mail/ est automatiquement vidé lorsque les messages sont téléchargés vers le client de messagerie. On peut donc installer qpopper, un serveur pop3, puis configurer son client mail pour qu’il laisse les messages sur le serveur. On a ainsi une redondance des messages, dans la boite /var/mail/, ainsi que dans les fichiers du client de messagerie. L’autre intérêt est de vous permettre d’accéder à vos courriers avec d’autres clients. Par exemple, j’utilise evolution, mais par ssh je dois passer par mutt, en mode texte pour lire mon courrier. Evolution télécharge régulièrement les mails, s’il n’était pas laissé sur le serveur, je ne pourrais en voir aucun avec mutt.

Pour installer qpopper, il suffit de faire apt-get install qpopper. Il n’y a rien à configurer par défaut, et ça marche très bien comme ça.

Configuration de votre client de courrier électronique

Pour l’envoi de mail, mettez ’localhost’ comme serveur SMTP, pour la reception (POP3), choississez localhost aussi, et votre login et mot de passe pour l’authentification sur le serveur. Vous pouvez comme je l’ai déjà expliqué choisir de laisser les messages sur le serveur pour pouvoir les consulter de n’importe où dans votre système plus tard.

Pour résumer parce que finalement c’est rapide

- apt-get install exim, choix 1 à la configuration, options par défaut sauf pour la redirection de root@localhost vers un compte utilisateur normal.
- apt-get install fetchmail et apt-get install fetchmailconf
- configuration en 1 minute
- apt-get install qpopper
- configuration de son client de courrier électronique.

P.-S.

Total : 5 minutes :)

6 Messages de forum

  • > Configuration d’un serveur de mail local 19 février 2003 19:04, par Thini

    j’ai configuré postfix sur linux-mandrake9 et je voudrais charger les messages dans un client comme kmail, helas je ne vois pas comment....
    Les mails en ligne de commande c’est pas super.
    merci d’avance

    • > > Configuration d’un serveur de mail local 27 juin 2003 15:09, par ptitmanu

      Quelle différence fais tu entre un mail reader
      (lecteur de mail) et un mail server (serveur de mail) ?
      Quand tu auras repondu à cette question tu auras la réponse à ta question.

  • > Configuration d’un serveur de mail local 7 mai 2003 17:34, par Cyrille Mortreux

    Bonjour.
    Ne connaissant pas trop Exim, je chercheunmoyen de rediriger tous les mails qu’il reçoit vers un autre serveur de courrier.
    Je m’explique : j’utilise Postfix comme serveur local. Mais j’ai aussi installé une linux telemetry box qui vient d’origine avec Exim (base Debian). Or le système, ou même Mailman envoient les mails en local, donc vers exim, et je souhaiterais qu’Exim lui les redirige automatiquement vers mon postfix.
    Comment faire ???

    Merci.

    cyrille.mortreux@free.fr

  • > Configuration d’un serveur de mail local 23 mai 2003 18:18, par Olivier de Nantes

    Salut,

    Pour ma part, j’utilise la Mandrake 9.1. Que fais tu comme différence entre le logiciel de messagerie Twiggy ( type client serveur ) et ta solution...?

  • c’est pas o-rxw mais a-rxw si je ne m’abuse
    (o pour owner, g pour group, et a pour all [the world])

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0