Tux aux hermines
Accueil du site > L’Association > Les Comptes-Rendus > L’assemblée Générale du 27 octobre 2001

L’assemblée Générale du 27 octobre 2001

vendredi 30 novembre 2001, par Linux-Nantes

Le 27 Octobre 2001, la seconde Assemblée Générale de l’association Linux-Nantes a eu lieu.

Parmi les 57 adhérents que compte l’association, 29 étaient présents.Une dizaine d’autres personnes, futurs adhérents ou non, ont également participé aux discussions.

Comme il l’a été rappelé, le schéma de cette AG a été très classique :
- rapport moral puis financier,
- présentation des projets de l’année suivante
- et enfin vote pour le renouvellement du conseil d’administration.

I - Bilan Moral

a) Les Adhérents

La première constatation qui peut être faite est l’accroissement du nombre d’adhérents au cours de la deuxième année d’existence de Linux-Nantes en tant qu’association. Nous sommes en effet passés de 38 la première année à 57 inscrits pour l’année 2001.

Faut-il y voir un accroissement certain de l’intérêt porté aux logiciels libres, ou bien juste une plus grande « médiatisation » de Linux-Nantes ?

Ces deux éléments jouent très certainement. Nous avons en effet eu le plaisir de « découvrir » de nouveaux visages lors des permanences, ces personnes étant aussi bien des débutants désireux de découvrir Linux (mais pas seulement), que des gourous souhaitant partager leur expérience.

b) Les formations

L’année 2001 a été marquée par la mise en place d’initiations. Les formations ayant été données sont :
- StarOffice : 4 sessions par Sylviane
- PHP : 1 session par Charles
- Emacs : 1 session par Benjamin
- Python : 1 session par Thierry et Benjamin

La participation aux initiations a été élevée à quasiment toutes les sessions (une seule a dû être supprimée, faute de demandeurs).

c) La Linux-Party

Une seule Linux-Party a eu lieu cette année. Elle a eu lieu le samedi 12 mai 2001 au lycée Livet.

L’innovation par rapport aux précédentes a été l’organisation de conférences présentées par des conférenciers extérieurs. Ainsi, Stéfane Fermigier, Olivier Ricou, Yves Potin, Olivier Lecluse et Bernard Lang étaient présents.

La fréquentation n’a cependant pas été aussi bonne qu’aux précédentes manifestations. La cause principale semble être le beau temps : la Linux-Party s’est en effet tenue le premier jour de beau temps de l’année.

Note pour plus tard : essayer de prévoir les jours de mauvais temps et hors vacances scolaires.

D’autre part, l’intérêt du public a changé. Très peu d’installations ont eu lieu, et les rares interventions ayant été demandées concernaient des points spécifiques ou plus difficiles : matériel mal supporté, Debian sur portable, ...

d) Les projets

1) Le projet Atelier

Ce projet consiste en la réalisation d’une application de gestion d’association avec un module spécifique pour l’Atelier, l’association qui héberge Linux-Nantes. Il est pris en main par Cédric Pineau depuis la rentrée 2001. Ce projet avance rapidement, comme le trafic de la mailing-list atelier-dev le laisse supposer.

2) Les anciens projets

Ils sont au nombre de deux : Grass et CD-Doc. Ces projets ont été abandonnés pour diverses raisons :
- trop peu de personnes se sont intéressées à Grass
- personne ne s’est remis à CD-Doc, très certainement car la documentation sur les logiciels libres est de plus facilement trouvable (comme sur LéaLinux par exemple).

e) Le collectif étage

Depuis son arrivée à l’Atelier, Linux-Nantes était hébergée gratuitement.

L’Atelier a poussé, dans le cadre de son projet d’ouverture, à la création d’une structure autonome nommée le Collectif-Etage. Son but est la gestion du partage de l’espace du premier étage entre les associations utilisatrices.

Cette structure est opérationnelle en version expérimentale depuis début octobre. Les frais de fonctionnement et de remboursement des travaux (le premier étage de l’ Atelier a été remis à neuf pour acceuillir diverses associations) ont été estimé à 3000 F/mois. Linux-Nantes paye un forfait de 350 F/mois pour ses activités. Ce tarif sera cependant à revoir si l’utilisation du local augmente dans de grandes proportions.

Le Collectif-Etage organise régulièrement des journées de travaux à l’Atelier. Bien que les jours choisis soient toujours en semaine, il est venu 5 puis 4 membres de Linux-Nantes lors des dernières journées.

f) Le matériel

Le matériel de Linux-Nantes provient principalement de dons. C’est par ce biais que nous avons récupéré des écrans de station Sun (20 pouces, tube Sony). Une manipulation à la fois matérielle (modification des câbles et électronique pour certains écrans plus anciens) et logicielle a permis de les adapter pour qu’ils fonctionnent sur des PC sous Linux.

Un ordinateur plus performant que ceux équipant le local a été acheté récemment pour environ 2500F.Les achats ont porté sur :
- un Duron 850,
- une carte mère Asustek (gage de fiabilité)
- et 512 Mo de RAM. Les disques durs sont des disques SCSI de récupération. Cette machine nous permettra d’assurer le développement des applications de Linux-Nantes dans de bonnes conditions, profitables à l’ensemble des adhérents.

Pour ces activités (initiations, développements, mise à disposition),nous disposerons d’un serveur LTSP (Linux Terminal Server Project) hébergé sur notre nouvelle acquisition. Ce système permet de réutiliser d’anciennes machines de manière très souple : les stations sont dépourvues de disques durs et fonctionnent à partir des informations qu’elles obtiennent du serveur. Avec un seul serveur "moderne", nous pouvons donc utiliser de manière confortable plusieurs stations.

g) Conclusion du bilan moral

Le noyau des membres actifs s’est étoffé au cours de l’année passée. Plusieurs projets peuvent maintenant être menés de front. Il est cependant nécessaire que davantage de membres s’impliquent pour libérer du temps pour des actions plus diversifiées en ce qui concerne le mouvement des logiciels libres dans sa globalité.

Le bilan moral a été approuvé à l’unanimité.

II - Bilan Financier

Linux-Nantes dispose de 12 656,12 Francs (1 929,41 €) sur son compte bancaire.

Les frais de l’année passée ont été les suivants :
- Linux-Party : 2 700,00 F (frais de déplacement des conférenciers uniquement - 411,61 €)
- Serveur : 2 500,00 F (381,12 €)

Les cotisations des adhérents ont apporté 11 500,00 F (1 753,16 €).

Pour l’année prochaine, de nouveaux frais seront engagés. Ils concernent essentiellement la location du local (qui nous était jusqu’à maintenant prêté). Le coût du local est estimé à 4 000,00 F par an (609,8 €).

Ce bilan financier a été approuvé à l’unanimité (29 voix).

III - Projets à venir

Les projets amorcés par Linux-Nantes cette année, à savoir le projet Atelier, l’intégration dans le Collectif Etage, les initiations, ..., se continueront bien entendu l’année prochaine. De nouveaux sont également en prévision.

On compte parmi eux : « Libre en Fête », une manifestation nationale autour des logiciels libres. Elle aura lieu pendant 4 jours (et trois nuits) du 21 au 24 mars 2002. Lors des discussions sur le sujet, l’idée d’un salon Linux avec invitations d’entreprises a été émise. Il est souvent difficile de concevoir que le libre et les entreprises commerciales ne sont pas nécessairement incompatibles.

Cet évènement serait également l’occasion d’organiser une Linux-Party. Les termes exacts de la participation de Linux-Nantes dans l’organisation des journées "Libre en Fête" restent encore à préciser ; 25 membres se sont cependant déclarés pour la participation de l’association (il y a eu 4 abstentions).

Les débats ont également portés sur l’organisation régulière de repas (les fameux GlouGlouMiamMiam), comme c’est le cas pour différents autres LUGs. L’aspect « institutionalisation » semblait contraire à la convivialité de l’évènement tiré en partie de sa spontanéité. Il a donc été décidé que les GlouGlouMiamMiam ne feront pas l’objet d’un calendrier clairement défini.

En ce qui concerne les initiations, il a été convenu qu’il était primordial d’entrer dans un nouveau cycle le plus rapidement possible. Un planning sera établi dans les prochains jours. Les premiers sujets qui semblent intéresser sont : unix de base, le shell, la compilation, l’administration, le réseau, le langage Python.

Le site web dispose d’un formulaire de demande d’initiation. Il est donc possible de demander un « cours » sur un sujet particulier qui n’était pas prévu à l’origine.

La liste des projets est bien entendu susceptible d’évoluer au cours de l’année en fonction de la motivation des membres de l’association.

IV - Renouvellement du CA

a) Etablissement des cotisations

Etant donné le bilan financier de cette année, il n’a pas semblé nécessaire de modifier le montant des cotisations. Le maintien d’une adhésion à 240,00 francs (ou 36,00 euros) pour les « actifs », 120,00 francs (ou 18,00 euros) pour les « inactifs » (étudiants, chômeurs, ...) et 1 000,00 francs (150,00 euros) pour les personnes morales a donc été accepté par 28 voix pour et 1 abstention.

b) Election du CA

Les status prévoient un renouvellement par tiers du C.A. chaque année.

Etaient démissionnaires :
- le président
- le vice-président
- les trois sages

Voici la composition du nouveau Conseil d’Administration :
- Christophe PETIT : président
- Claude RELAIX : vice-président
- Jeff MARTEAU : secrétaire
- Charles LE SEAC’H : vice-secrétaire
- Cédric LINEZ : trésorier
- Stéphane BARRAULT : vice-trésorier
- Luc DERIEPPE : sage
- Bruno MAFFRE : sage
- Thierry LECERF : sage

V - Conclusion

Le bilan de l’année passée a permis de mettre en valeur les projets à appuyer le plus fortement pour l’année à venir. Gageons que l’année 2002 verra les rangs de Linux-Nantes gonflés par de nouveaux adhérents (dont certains maîtriseront de mieux en mieux le système grâce aux initiations), et qu’elle permettra la diffusions des logiciels libres au niveau de l’Atelier (cf. projet Atelier) et du Collectif Etage (mise à disposition de matériel).

L’assemblée générale s’est achevée vers 19H et a été suivie du verre de l’amitié puis d’une raclette "géante".

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0